Menu principal

Le ver de terre et le sport !

Le ver de terre se déplace dans un mouvement péristaltique. Cette mobilité particulière désigne l'ensemble des contractions musculaires. En effet, le corps du ver de terre dépourvu de squelette utilise l'alternance de contraction des muscles circulaires et longitudinaux situés sous l'épiderme pour avancer sur le sol.

Le mouvement ondulatoire du corps est reproductible par un humain. Attention, le corps d'un homme n'est pas capable d'exécuter les mouvements péristaltiques du ver de terre.

Ce mouvement est le prétexte à proposer un jeu en piscine : faire des ondulations pour avancer

  • Critères de réalisation : tout le corps ondule et le nageur respire à chaque ondulation
  • Organisation : 1 par 1, on nage du côté droit de la ligne d'eau pour pouvoir enchaîner les longueurs sans se gêner
  • Consignes : on part du mur, les bras sont le long du corps, les ondulations sont dirigées par la tête, on respire à chaque ondulation
  • Astuces : il ne faut pas aller trop profond pour pouvoir respirer à chaque ondulation
  • Adaptations : augmenter la vitesse des ondulations

Article Publié par Swim Save TV le 3 janvier 2014

Visualiser le déplacement sur une vidéo

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter