Menu principal

Quels-sont les principes du compostage ?

Le volume de déchets et la méthode sont les variables du compostage.

Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, pour initier un compostage vous devrez analyser vos habitudes et le volume de déchets compostables de votre famille, votre jardin, votre potager et les apports extérieurs (fumier, crottin de cheval).

Pour toutes les méthodes de compostage, il faut idéalement choisir un emplacement à mi-ombre et à l'abri des vents froids. Les 3 paramètres de gestion de votre compostage : le rapport carbone/azote, le taux d’humidité et l'aération.

Le rapport carbone/azote

La gestion le rapport carbone/azote peut se résumer ainsi :

 
  • Les coupes de pelouse, feuilles et les végétaux broyés sont les apports en carbone
  • les déchets organiques ménagers sont riches en azote
  • La proportion idéale du mélange est de 40% de carbone « déchets verts » et 60% d’azote « matières brunes »

Le taux d’humidité

En dehors de l’été, les apports de déchets verts suffisent à maintenir une humidité suffisante. Par forte chaleur, vous verserez quelques litres d’eau à la surface du fut une fois par semaine.

L’aération

Cette pratique aide la décomposition est difficile sans accessoire.Elles est simple pour le tas et les bacs, naturelle pour le lombri composteur, des outils dédiés existent dans le commerce pour les fut : vrille, tire-bouchon, tige avec embout, etc.

Le tas de déchets

Le tas est une accumulation en plein air.

Volume : indéfini mais limité par l’impact visuel
Coût : cette méthode est économique
Avantage : simple à mettre en œuvre
Inconvénient : le mélange des nouveaux apports est compliqué, la transformation des déchets en compost est longue Pour éviter la perte du compost mûr, utiliser une bâche pour recouvrir le tas pendant les périodes pluvieuses.

 

Le fut à déchets

Généralement, les fûts sont en matière plastique et de forme tronconique, le cône inversé est idéal pour le démoulage. Les couleurs foncées « bleu, vert ou noir » accélèrent le compostage car elles absorbent la chaleur du soleil.
Si vous possédez une petite surface de pelouse et quelques végétaux ce compostage est suffisant pour la production de compost.

Volume : indéfini mais limité par l’impact visuel
Coût : plastique 80 à 100 €
Avantage : les déchets sont cachés, faible encombrement
Inconvénient :petit volume de compostage.

Une bonne aération du fût est nécessaire de bas en haut. Des modèles de fut sont rehaussés avec une plaque de fond percée, d’autres possèdent une trappe latérale à la base et un couvercle ventilé. Tous ces systèmes sont importants pour maintenir en vie les organismes décomposeurs, en été comme en hiver.
L’aération est réalisée à l'aide d'outils pour percer des trous dans le compost et mélanger les déchets.

Quand le fut est plein, vous notez sur votre agenda la date du démoulage, soit 4 à 5 mois plus tard. Dans cette attente, vous ajoutez quand même vos nouveaux déchets en surface dès que le niveau s’abaisse.

Le jour de la collecte est arrivé :

 
  • Démontez le fut et mettez de côté les déchets récents,
  • Récupérez le compost mur en bas du tas.
  • Remontez le fut
  • Placez des déchets bruns au fond puis les déchets récents.
  • Le cycle recommence.

Le bac à déchets

Le bac en plastique ou en bois s’achète en grande surface ou dans un magasin spécialisé « jardinage, bricolage ». Il se fabrique avec des planches de bois ou des palettes de récupération assemblées.

Les règles de mise en place du bac : bêcher la terre du sol à l'endroit où le bac sera posé, installer le bac et déposer au fond des déchets secs pour favoriser la circulation de l'air (petits branchages).

Volume : de 250 litres à 1 m3

 
  • 500 litres pour un foyer de quatre personnes et une surface de 500 m2 
  • 500 à 700 litres pour des déchets de jardin un peu plus gros (broyage de végétaux).
  • 700 litres à 1 m3 pour les déchets d'une surface de 700 à 1000 m2 de terrain.
  • 2 bacs pour une surface de 1000 m2 à 3000 m2

Coût : plastique 70 à 120 €, bois 200 à 300 €
Avantage : les déchets sont cachés, le bac est couvert par son couvercle.
Inconvénient : le retournement des matières est compliqué à cause de l’accès dans le bac. Choisir un bac avec une grande trappe latérale, prévoir un anneau amovible lors de la construction.

Le lombri composteur

La solution compacte pour une maison sans jardin. Le lombri composteur s’achète, mais il est facile à construire.

Volume : 50 litres pour 2 à 4 personnes
Coût : 80 € en plastique, 120 € en bois
Avantage : réduction du volume des déchets évacués aux ordures ménagères
Inconvénient : petit volume recyclé, suivi obligatoire du bon fonctionnement.

 

Autres articles en relation avec ce sujet

 

FacebookTwitter