Menu principal

Effets des vers de terre sur les plantes

Titre :
  Effets des vers de terre sur les plantes
Auteur :
  Kam-Rigne LAOSSI
Illustrateur :
   
Collection :
   
Editeur :
  Universitaires Européennes
Année :
  12 septembre 2018
Pages :   156
Dimension :   15 x 22 cm
Age :    
ISBN-13 :   978-6-13156-111-5
 

Présentation de l'éditeur

Les vers de terre constituent l'une des composantes majeures de la faune du sol qui affectent la croissance végétale. Les plantes répondent différemment à la présence des vers de terre au cours d'un cycle végétal. Néanmoins, très peu de travaux ont étudié l'effet de ces organismes du sol sur la compétition entre plantes alors qu'ils sont susceptibles d'affecter la démographie de différentes espèces et au-delà d'une génération modifier la structure des communautés végétales. Les résultats des travaux présentés ici montrent que les vers de terre affectent la croissance des plantes et que les réponses de ces dernières varient en fonction de l'espèce végétale considérée et du type de sol. Ils modulent la compétition entre plantes sur le court et le long terme et leurs effets sur les végétaux peuvent être transmis à la génération suivante par un effet maternel. Enfin, les vers de terre modifient la démographie des plantes en influençant leur fécondité, leur survie et la germination des graines changeant ainsi la structure des communautés végétales.

Source : Amazon

 

 

Vers de terre

Titre :
  Vers de terre
Auteur :
  André Streel
Illustrateur :
   
Collection :
   Classique
Editeur :
  Edilivre-Aparis
Année :
  8 avril 2008
Pages :   106
Dimension :   13,4 x 20,4 cm
Age :    
ISBN-13 :   978-2-35607-521-5
 

Présentation de l'éditeur

Vers de terre qui mine de rien n'en rampent pas moins jusqu'au ciel, à l'horizon. Vers de terre qui n'en creusent pas moins aussi des tunnels de lumière, dans leur terre, comme pour faire descendre les hauteurs du ciel jusqu'au plus bas de leur envers enfer. Vers de terre qui à s'assembler font des histoires qui finissent bien pourtant, si mal puissent-elles commencer et continuer. C'est que sous le mental qui ment, égare dans l'illusion, disloque dans la souffrance, il y a la cour qui sait et le fil qui relie à son immuable toute-puissance. Nous pouvons donc bien jouer autant que nous voulons à le couper, il est par essence indestructible et le désespoir de surface peut bien s'étaler à l'envi, il ne fait que renforcer d'autant la certitude d'atteindre tôt ou tard le bonheur du réel.

Source : FNAC

 

 

FacebookTwitter