Menu principal

La pollénie, une tueuse de lombricLa pollénie, une tueuse de lombric

La pollénie du lombric ressemble à une mouche domestique mais son corps plus grand la distingue nettement de la mouche de nos maisons. Le vol de la pollénie, similaire à un bourdonnement, alerte rapidement de sa présence dans une habitation.

Au repos les ailes se chevauchent et encadrent son abdomen. Le dos porte des motifs argentés et se couvre de poils dorés chez les jeunes, ils disparaissent à l'âge adulte.

Pollenia rubis LCe diptère de la famille des calliphoridae n'est pas coprophage (mange des matières fécales) ou nécrophage (se nourrit de cadavre). La pollénie du lombric consomme des fruits, le pollen des fleurs, les écoulements sucrés des arbres…
Son nom scientifique est Pollenia rudis L, son nom commun est mouche des greniers et Common cluster fly en anglais. Le terme cluster désigne les amas de mouches lorsqu’elles s'agglutinent en grappe dans les greniers ou dans les anfractuosités des murs.

La pollénie pond du printemps à l'automne dans les fissures du sol. Les œufs éclosent après 3 à 7 jours. Les petites larves s'enfoncent dans la terre à la recherche d'un lombric pour le parasiter. Elle pénètre dans son corps et hiverne jusqu'au printemps suivant. La larve se nourrit des entrailles du lombric pour grandir pendant une vingtaine de jours.
Elle ingère complète du corps et s’enfonce dans le sol pour se transformer en nymphe à l’intérieur de sa peau larvaire. La mouche adulte émerge du sol après 10 semaines pour continuer son cycle de vie.

Cycle de vie de la mouche Pollénie du lombric

 

 

 

La pollénie, parasite du lombric et des vers du composteur
Si vous remarquez une invasion de mouches à la surface du compost, le premier réflexe est d’observer et si possible identifier le genre. Le lombricomposteur est un écosystème dont les micro-organismes sont essentiels à la décomposition des déchets organiques. Le ver est un élément important qu’il faut protéger.
Pour éviter que des mouches pollénie pondent à la surface du composteur, il suffit de couvrir tous les déchets organiques avec un carton. Cette mesure efficace s’accompagne aussi de la fermeture permanente du couvercle du composteur.

 

 

Crédit photos : Insectes de Coudoulière

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter