Menu principal

Est-ce que le ver de terre hiberne l'hiver ?

L’hibernation du ver de terre n’est pas un mythe.

Après l’intense activité printanière de reproduction et de création de galeries, le lombric ralentit son métabolisme pendant l’été. Si cette saison s’accompagne d’une déshydratation des sols, le ver de terre se repose, c’est l’estivation.

 Le temps froid d’hiver incite aussi le lombric à creuser une galerie en profondeur terminée par une chambre. Son corps forme alors une pelote pour réduire la surface en contact avec l’air. Le ver de terre rentre en léthargie, c’est l’hibernation. Dans les deux cas, le retour de l’humidité réveille ses sens.

 

Autres articles en relation avec ce sujet

FacebookTwitter